03 66 72 14 98 (Lun. Vend. 8h-18h)

Robinet mitigeur

Le robinet mitigeur possède une seule poignée, permettant de commander à la fois le débit et la température de l’eau. Plus économique en eau qu’un robinet mélangeur, il est de plus en plus utilisé pour les éviers de cuisine, lavabos de salle de bain et même dans les douches et baignoires.

Découvrez notre gamme de produits design et modernes avec pose en applique, murale ou sur plage des plus grandes marques de qualité : Grohe, Delabie, Herbeau, Ramon Soler, VP, Eurosanit…

Grille Liste

Définir Direction Descendante

1-24 de 91

Page:
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4

Grille Liste

Définir Direction Descendante

1-24 de 91

Page:
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4

Le robinet mitigeur connaît un succès croissant, et pour cause : plus économique que le robinet mélangeur, il trouve sa place aussi facilement dans une salle de bain que dans une cuisine. Il dispose d’une seule commande : actionnable de haut en bas et de gauche à droite, elle permet de régler à la fois le débit de l’eau et sa température.

Comment choisir son robinet mitigeur ?

Le premier élément à considérer avant de choisir son mitigeur est son emplacement. Sera-t-il placé sur un évier de cuisine, de salle de bain ? Est-il installé sur une large vasque ou non ? Selon ces différents critères, le produit choisi sera différent.

Quel bec choisir ?

Il existe trois hauteurs différentes :

  • Le modèle bas, traditionnel, s’utilise le plus souvent.
  • Le bec haut est idéal pour de larges vasques surélevées ou bols, mais occupe plus de place.
  • Le modèle moyen peut être un entre-deux idéal.
On retrouve également différents modèles. Le bec coulé ou col de cygne a gagné son nom grâce à sa forme, similaire à celle du cou de l’animal : très long, il se courbe pour plonger dans l’évier. Le bec arrondi y ressemble, mais est moins plongeant. Le bec orientable, quant à lui, peut se tourner d’un angle de 150° à 360°. Il existe également un robinet cascade, plus design pour diffuser l’eau, mais un peu plus encombrant.

Il faut opter pour un bec plus ou moins profond, mais tout de même assez haut afin de pouvoir passer ses mains dessus. Ce choix s’effectue donc en fonction du lavabo ou de la vasque choisie.

Quelles options choisir ?

Diverses options peuvent être à considérer lors de votre choix, notamment le limiteur de débit. Lors de l’ouverture du robinet, il existe un cran permettant de bloquer et réduire de 50% le débit d’eau. On retrouve également des modèles avec un système anti-brûlures limitant l’ouverture de l’eau chaude : une solution idéale pour les enfants ou les personnes âgées.

Le mitigeur avec douchette est très apprécié pour une installation en cuisine. Mobile, elle fonctionne comme un pommeau de douche et permet de rincer la vaisselle, nettoyer un plan de travail plus facilement…

Quel type de pose ?

Il peut s’installer de deux façons :

  • En applique murale : il s’encastre sur le mur adjacent. Ce type de pose très esthétique et design permet un gain de place important, mais il nécessite des arrivées d’eau installées dans le mur.
  • Sur plage : aussi appelée gorge, cette installation s’effectue sur les rebords de votre lavabo ou de votre baignoire. Elle s’effectue à l’endroit adéquat selon la largeur des bords de vos équipements. Il est également possible que l’emplacement soit déjà prévu par le fabricant en usine.

Installer un mitigeur de lavabo : comment procéder ?

Pour une pose sur plage, suivez les étapes ci-dessous :

  1. Coupez les arrivées d’eau chaude et froide.
  2. Insérez les flexibles de raccordement dans le trou du lavabo prévu à cet effet et vissez-les sur les pas de vis. Fixez également la tige filetée.
  3. Placez le joint d’étanchéité entre la base de votre robinet et la surface de l’évier.
  4. Insérez le robinet dans son emplacement.
  5. Fixez-le par en-dessous en insérant, autour des flexibles et de la tige filetée, la bague de stabilisation, le joint et la cale de serrage fournis.
  6. Vissez l’écrou de maintien autour du robinet sans trop forcer et vérifiez que votre mitigeur est droit.
  7. Raccordez les flexibles à votre arrivée d’eau en veillant à ce qu’ils ne soient pas pliés ou tordus et vissez les raccords avec une clé plate.
  8. Vérifiez le bon fonctionnement de votre installation.
N’oubliez pas de consulter le manuel fourni par le fabricant afin de ne pas faire d'erreurs.

Retrouvez également notre gamme de robinets thermostatiques.

Contactez-nous